Si vous avez envie de découvrir un produit artisanal d’exception, tournez-vous vers le caviar Caviar Perle Noire proposé par MA SÉLECTION. C’est l’histoire d’Élodie, une jeune femme passionnée par les produits de la terre et les gestes de l’artisanat, issue d’une famille producteurs de cognac, qui s’est lancée avec passion dans le caviar. L’exploitant avec qui elle collabore fait vivre une ferme d’esturgeons dans les vallées de la Dordogne. C’est ici que Caviar Perle Noire soigne ses baeriis venus de Sibérie, une espèce particulièrement adaptée aux eaux douces de ces bassins dans un site classé Natura 2000*, et fait affiner les délicats grains d’un mois jusqu’à une année.

 

Ayant la qualité constante, la transparence et la simplicité à coeur, son caviar est “single origin”, c’est à dire qu’elle a volontairement sélectionné une marque issue d’un producteur unique, avec qui elle a eu un coup de coeur professionnel, motivé par le partage d’une éthique et le respect de valeurs communes.

 

MA SÉLECTION  propose trois catégories d’affinage qui déclinent les saveurs de la plus légère et fraîche à la plus puissante en bouche, dont un caviar frais “pur sel” sans aucun conservateur, de la gamme authentique, qui ne se garde que trois mois ; mais également un produit unique, le beurre de caviar, une gourmandise plus abordable aux possibilités incroyables : essayez-le avec des oeufs fermiers à la coque ou brouillés, pourquoi pas, c’est Noël, sur une belle tartine de pain grillé au levain seul en apéritif ou en accompagnement d’huîtres, sur un filet de poisson ou plus simplement dans un écrasé de pommes de terre ou une assiette de pâtes fraîches.

 

*Natura 2000 est une appellation qui rassemble des sites naturels de l’Union Européenne ayant une grande valeur patrimoniale par la faune et la flore exceptionnelles qu’ils contiennent. Son objectif est de maintenir la diversité biologique des milieux, dans une logique de développement durable, c’est à dire que toute entreprise s’y implantant doit s’inscrire dans cette optique et s’engager à respecter une charte interdisant l’usage de la pétrochimie mais aussi tout autre forme de pollution sonore, lumineuse ou esthétique.

 

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 09/12/2018

 

Rédactrice et traductrice littéraire


Related Posts

Leave a comment